Formation à l'approche systémique et à la thérapie familiale

Formation Longue

L'E.F.T.A. (Association européenne de thérapie familiale) exige un minimum de 500 heures de formation assorti de 180 heures de travail personnel. Les professionnels désirant être accrédités comme thérapeutes familiaux en Europe doivent donc suivre une quatrième année, (voir "Cycle d'approfondissement").
Formation de 532 heures sur 4 ans (420 heures sur 3 ans et 112 heures pour la 4ème année) réparties de la façon suivante :
➢ Cycle de 3 ans : 420 heures réparties en 60 jours soit 10 sessions mensuelles de 2 jours pendant 10 mois sur 1 an ;
➢ Cycle de 1 an : 112 heures réparties en 16 jours soit 8 sessions mensuelles de 2 jours.

Public concerné :

Toutes les personnes travaillant auprès de familles ou au sein de diverses institutions.

Combien de temps ?
  • 420 heures sur 3 an(s)
  • 30 sessions sur 3 an(s)
  • 10 sessions par an
  • 2 jours par session
Quand ? Où ? Avec qui ? :

- Former le participant à la psychothérapie de couple et de famille et à l'intervention thérapeutique dans les groupes humains.
- Acquérir des connaissances et des outils permettant de mieux appréhender le fonctionnement de systèmes humains (couple, famille, institution, institution) ;
- Expérimenter des pratiques d’interventions permettant de passer de l’individu « symptôme », à la relation, c’est à dire savoir prendre en compte le contexte dans lequel le symptôme est apparu et se développe ;
- Apprendre à élaborer des hypothèses, les vérifier, dégager des stratégies d’intervention ;
- Savoir utiliser les apports théoriques et techniques dans la relation d’aide ;
- Utiliser l’approche systémique dans les relations avec ses collègues ou en équipe, et dans le travail avec les partenaires ;
- Se former à l’intervention systémique et à la thérapie familiale ;
- Apprendre à mettre en œuvre le changement.

Chaque session de 2 jours comporte une partie d’enseignement théorique et technique.

FORMATEURS : - Eric TRAPPENIERS, Dr Sylvie WIEVIORKA,Dr Solana Orlando
FORMATION THEORIQUE : - Danièle SALVATI
FORMATION TECHNIQUE : - Vérane CACHEUX

Programme :

Formation de 532 heures sur 4 ans (420 heures sur 3 ans et 112 heures pour la 4ème année) réparties de la façon suivante :

➢ Cycle de 3 ans : 420 heures réparties en 60 jours soit 10 sessions mensuelles de 2 jours pendant 10 mois sur 1 an ;

➢ Cycle de 1 an : 112 heures réparties en 16 jours soit 8 sessions mensuelles de 2 jours.

PUBLIC CONCERNE :

Toutes les personnes travaillant auprès de familles ou au sein de diverses institutions.

CONDITION D'INSCRIPTION :

L'inscription fait suite à un entretien durant lequel sont évaluées la motivation et l'adéquation de la candidature avec la formation. De plus, la formation "Sensibilisation à l'approche systémique et à la thérapie familiale" est recommandée.

OBJECTIFS GÉNÉRAUX :

• Acquérir des connaissances et des outils permettant de mieux appréhender le fonctionnement de systèmes humains (couple, famille, institution) ;

• Expérimenter des pratiques d’interventions permettant de passer de l’individu « symptôme », à la relation, c’est à dire savoir prendre en compte le contexte dans lequel le symptôme est apparu et se développe ;

• Apprendre à élaborer des hypothèses, les vérifier, dégager des stratégies d’intervention ;

• Savoir utiliser les apports théoriques et techniques dans la relation d’aide ;

• Utiliser l’approche systémique dans les relations avec ses collègues ou en équipe, et dans le travail avec les partenaires ;

• Se former à l’intervention systémique et à la thérapie familiale ;

• Apprendre à mettre en œuvre le changement.

Chaque session de 2 jours comporte une partie d’enseignement théorique et technique.

FORMATEURS : - Eric Trappeniers, Dr Sylvie Wieviorka ,Dr Slana Orlando

FORMATION THEORIQUE : - Danièle Salvati

FORMATION TECHNIQUE : - Vérane Cacheux

DÉROULEMENT GÉNÉRAL DE L’ENSEIGNEMENT THÉORIQUE ET TECHNIQUE

1. Enseignement théorique (80 heures)

Les cours théoriques sont dispensés à partir de cours magistraux et d’exposés. Les différentes écoles sont étudiées à partir d’ouvrages et d’articles de références. Les ouvrages sont lus et travaillés individuellement entre les sessions par le stagiaire en formation, et présentés et discutés en groupe lors de la formation. Les ouvrages étudiés sont choisis dans la bibliographie ci-dessous (3 à 4 ouvrages par an) :

École structurale S. Minuchin – Familles en thérapie, Ramonville St-Agne, Erès, 1998. S. Minuchin – La guérison familiale, ESF, 1996. École stratégique J. Haley – Nouvelles stratégies en thérapie familiale : le « problème solving » en psychothérapie, Ramonville St-Agne, Erès, 1997. J. Haley – Tacticiens du pouvoir, Paris, ESF, 1984. J. Haley – Un thérapeute hors du commun : Milton H. Erickson, coll. « Hommes et groupes », Paris, EPI, 1984. J. Haley – Changer les couples, Paris, ESF, 1985. J. Haley – Leaving home. Quand le jeune adulte quitte sa famille, Paris, ESF, 1991. J. Haley – Stratégies en thérapie familiale, Ramonville St-Agne, Erès, 1995. J. Haley, M. Richport Haley – D’un âge à l’autre. Thérapie familiale directive et cycle de vie, Couleur psy, 2009. Ouvrages de culture générale en systémique J. De Rosnay – Le macroscope, vers une vision globale, Coll. « Points » n° 80, Le Seuil, 2014. P. Watzlawick, J. Beavin, D. Jackson – Une logique de la communication, Coll. « Points » n° 102, Le Seuil, 1972. M. Elkaïm – Panorama des thérapies familiales, Points Essais, Le Seuil, 2003. M. Elkaïm & E. Trappeniers – Étapes d'une évolution, Toulouse, Privat, 1993. École stratégico-structurale M. Selvini-Palazzoli & collaborateurs – Paradoxes et contre paradoxes, Paris, ESF, 1980. M. Selvini-Palazzoli & collaborateurs – Le magicien sans magie, Paris, ESF, 1980. M. Selvini-Palazzoli & collaborateurs – Histoire d'une recherche Paris, ESF, 1987. M. Selvini-Palazzoli, Cirillo, M. Selvini, M. Sorrentino – Les jeux psychotiques dans la famille Paris, ESF, 1989. Écoles expérientielles et existentielles C. Whitaker & A. Napier – Le creuset familial Coll. « Réponses », Robert Laffont,1980. C. Whitaker & A. Napier – Les rêveries d’un thérapeute familial, ESF, 1998. V. Satir – Thérapie du couple et de la famille, De Boeck, 1992. E. Trappeniers, A. Boyer – S’épanouir en couple et en famille : histoires de vies et pistes de réflexions. Paris : Editions Inter-éditions, 2003. E. Trappeniers, A. Boyer – Cause Toujours ! : À quoi obéit-on quand on désobéit. Paris : Editions du Seuil, 2006. E. Trappeniers – La psychothérapie du lien couple, famille, institution : intervention systémique et thérapie familiale. Toulouse : Editions Èrès, 2010. E. Trappeniers – C’est ma place ! : apprendre à être soi sans renoncer aux autres. Paris : Editions Inter-éditions, mai 2012. (Livre accompagné de DVD). E. Trappeniers – Se libérer des souffrances familiales. Paris : Editions Inter-éditions, 2014. Écoles intergénérationnelles M. Andolfi, C. Angelo, P. D’Atena – La thérapie racontée par les familles. Un regard rétrospectif selon le modèle transgénérationnel, De Boeck, 2008. M. Andolfi – La forteresse familiale, Dunod, 1995. Helm Stierlin – Le premier entretien familial : théorie, pratique, exemples. Paris : éditions Delarge, 1979 Helm Stierlin – de génération en génération, avec quelle transmission. Cahiers critiques de thérapie familiale et de pratiques de réseaux. De Boeck, (N°38) 2007. M. Bowen – La différenciation du soi, les triangles et les systèmes émotifs familiaux, Paris, ESF, 1994. Le constructivisme P. Watzlawick, J. Weakland, R. Fisch – Changements, paradoxes et psychothérapie, Coll. « Points » n° 130, Le Seuil, 1975. P. Watzlawick – La réalité de la réalité, Coll. « Points » n° 162, Le Seuil, 1978. P. Watzlawick – Comment réussir à échouer, Le Seuil, 1988. Les résonances M. Elkaïm – Si tu m'aimes, ne m'aime pas, Approche systémique et psychothérapie, Points Essais, Le Seuil 1989. M. Elkaïm – Où es-tu quand je te parle ?. Points Essais, Le Seuil, 2014. Écoles narratives Les thérapies narratives S. Mori, G. Rouan – Les thérapies narratives, De Boeck, 2011. Le constructionnisme Le constructionnisme et le constructivisme Kenneth J. Gergen – Constructionisme social et nouvelles parentalités, Cairn, 2003. Kenneth J. Gergen – Construire la réalité, un nouvel avenir pour la psychothérapie, Le Seuil, 2005. 

2. Enseignement technique (180 heures)

Des simulations d’entretiens avec un individu, un couple, une famille sont menées par le stagiaire en formation (éventuellement enregistrées en vidéo pour être retravaillées), un travail de groupe est mené pour élaborer des hypothèses et des stratégies pertinentes d’interventions à partir de la situation donnée. Une grande partie de la formation technique se fait par immersion. Des exercices sont proposés en petits groupes puis discutés et travaillés avec l’ensemble des stagiaires en formation.

VOICI LES DIFFERENTS POINTS SUR LESQUELS NOUS TRAVAILLONS :

- Les indications et contre indications en psychothérapie familiale ;

- Les répétitions familiales ;

- Le génogramme, le génogramme imaginaire, le génogramme paysager ;

- Les objets flottants et les métaphores ;

- La reformulation et la reformulation emphatique ;

- Les sculptures familiales ;

- Les techniques d’interventions paradoxales ;

- La construction du réel ;

- La subjectivité et l’inter-subjectivité ;

- La communication non verbale ;

- L’alliance thérapeutique, l’affiliation avec les membres de la famille ;

- La triangulation, et la détriangulation (la gestion équitable des conflits) ;

- Le questionnement circulaire ;

- Apprendre à faire des hypothèses systémiques ;

- Repérer les règles de fonctionnement implicite ;

- L’adoption ;

- Les nouvelles configurations familiales : quelle conséquences pour la pratique : (monoparentalité, familles recomposées ou multi-recomposée, couple du même sexe...) ;

- Maladie mentale et approche systémique ;

- Addictions et approche systémique ;

- Les étapes du cycle de la vie familiale, de la naissance jusqu'à la mort quels enjeux ? ;

- Le recadrage ;

- La connotation positive ;

- La connotation positive avec recadrage paradoxal ;

- Le travail sur la demande ;

- Comment passer de la plainte à la commande de la commande à la demande ;

- Dresser la carte du réseau ;

- Les résonances ;

- Utiliser ses émotions comme un outil d’intervention ;

- La co-intervention, la co-thérapie ;

- La spécificité du travail à domicile ;

- Le couple dans tous ses états ;

- Les conjugopathies ;

- Les violences masquées, les violences révélées ;

- Intervention dans des situations de crises.

Supports techniques : Des DVD de références (liste ci-dessous) sont projetés et travaillés en groupe pour se familiariser avec les techniques et la pratique systémique familiale.

- Aider l'adolescent en difficulté Ce congrès-formation se donne pour objectif d'aider le participant à mieux comprendre les processus en cours lors du moment délicat qu'est l'adolescence. Il offrira également aux travailleurs psycho-médico-sociaux des outils leur permettant de mieux intervenir dans les situations quelquefois dramatiques d'adolescents en difficulté. Avec : P. Asselin, M. Elkaïm, P. Jeammet, S. Maes, X. Pommereau, S. Tisseron, E. Trappeniers, S. Wieviorka.

- Aider les couples en difficulté Ce DVD a été conçu aussi bien pour les professionnels spécialistes en thérapie de couple, ou souhaitant mieux comprendre les multiples enjeux des relations conjugales, que pour un public plus large. Comment peut-on tenter d'analyser les nœuds relationnels dans lesquels nous sommes engagés et comment mieux en sortir ? Avec : P. Caillé, M. Elkaïm, R. Neuburger, E. Trappeniers.

- Ce qu'il faut savoir sur les secrets, en intervention et en psychothérapie "Faut-il toujours révéler les secrets ?" Trois psychiatres et auteurs de renommée internationale ont été réunis autour de cette question fascinante pour tout clinicien : Guy Ausloos, Mony Elkaïm et Serge Tisseron. Dans un premier temps, chacun expose son point de vue, puis ils en débattent ensemble de façon éloquente. Avec : G. Ausloos, M. Elkaïm, S. Tisseron. Animation : P. Asselin, T.S et T.C.F, codirecteur du GESH.

- Complexité, anorexies et sculptures du temps Dans cet entretien, divisé en trois parties, Le Professeur Luigi Onnis nous parle tout d'abord de la pertinence d'intégrer une optique de la complexité dans nos pratiques d'intervention. Ensuite, pour illustrer sa méthodologie de la complexité, il aborde les multiples composantes (individuelles, familiales, sociales et culturelles) qui sont impliquées dans l'anorexie. Enfin il décrit l'utilisation qu'il fait des sculptures familiales (qu'il appelle sculptures du temps) dans les rencontres avec des familles où un membre présente un problème d'anorexie.

- Du symptôme au contexte - Eric Trappeniers Le propos d'Eric Trappeniers est de faire passer de la conviction qu'un seul membre du couple ou de la famille est malade, coupable, à l'expérience que ce qui est atteint, ce qui ne fonctionne plus, ou mal, ce sont les relations entre tous les membres de cette famille. Pour amener ce changement de perspective, Eric Trappeniers provoque les règles qui commandent, sans qu'ils s'en rendent compte, aux interactions entre les divers protagonistes.

- L’approche systémique expérientielle d'Eric Trappeniers Cet enregistrement constitue un remarquable exemple de la pratique d’Eric Trappeniers, qui est ici magistralement explicitée et commentée par Mony Elkaïm à partir de simulations d’entretiens de couple et de famille. Par : M. Elkaïm

- L’utopie de la compétence Dans cet entretien, le professeur Ausloos nous explique comment, en contexte clinique, faire ressortir la compétence des personnes et des familles et miser sur leurs forces plutôt que de chercher à combler leurs lacunes ou leurs incapacités. Avec : Guy Ausloos Animation : P. Asselin, T.S et T.C.F, codirecteur du GESH.

- La compétence des familles - Guy Ausloos “Utiliser la compétence des familles”. Faire de la thérapie n’est pas résoudre des problèmes ou corriger des erreurs mais se plonger dans le mystère des familles et de leur rencontre. Ceci implique de passer d’une thérapie où le thérapeute observe à une thérapie où le thérapeute s’observe pour réfléchir à la famille compétente cette perception qui permet de laisser émerger “ l’auto-solution ”.

- La nécessité de comprendre Jacqueline Prud'Homme est thérapeute conjugale et familiale et psychanalyste. Formée par Virginia Satir, elle est une pionnière de la thérapie familiale au Québec. Cet entretien montre l'intelligence sensible de Jacqueline Prud'Homme et son désir inlassable de comprendre l'être humain dans sa complexité. Avec : Jacqueline Prud'Homme Animation : L. Roy, T.S et T.C.F, codirectrice du GESH.

- Repères philosophiques Par sa formation philosophique, Alain Boyer se reconnaît dans l’approche systémique, dans la mesure où, pour lui, aucune relation n’est possible sans qu’une règle soit instituée. Il a permis de préciser, dans le domaine des thérapies familiales, qu’une relation n’est en rien réductible aux seules interactions, ni aux seuls enjeux, ni aux seules dépendances mutuelles des différents partenaires.

Conférences & colloques : Nous proposons des conférences à thème sur l’évolution à l’échelle nationale et internationale des différentes théories et techniques dans le domaine du soin en général ainsi qu’en thérapie familiale et en approche contextuelle. Des intervenants reconnus dans le domaine des psychothérapies sont invités à exposer leurs modèles lors de journées d’études ou de colloques qui se tiennent deux fois par an.

3. La formation proprement dite (272 heures)

La formation proprement dite s’effectue à partir de situations proposées par le stagiaire en formation, étant entendue qu’un critère incontournable est que le participant soit en situation d’exercice professionnel. Lors de son admission en formation le stagiaire s’engage à proposer et exposer de façon régulière, minimum trois par année, des cas cliniques dont il a la responsabilité. Ces comptes rendus seront exposés, de façon orale, à partir de prises de notes, ou bien à partir d’enregistrements audio ou vidéo. La formation s’effectue lors de la présentation de la situation par le stagiaire. La situation est étudiée avec le(s) formateur(s) et en groupe. L’effet du groupe permet de favoriser l’inventivité et la créativité de chacun et d’apporter une diversité dans les situations proposées. L’intérêt d’avoir des sessions espacées et régulières est de permettre à chaque stagiaire de se voir progresser en intégrant les éléments théoriques, techniques tout en trouvant son propre style de travail. 

OBJECTIFS ET DÉROULEMENT DE LA FORMATION SUR 4 ANS

1ère étape – 1ère année – 140 heures soit 20 jours de formation.

OBJECTIFS :

- Sensibilisation aux différents modèles en psychothérapie ;

- Sensibilisation à l’approche systémique et à la thérapie familiale.

DÉROULEMENT :

• Sensibilisation à l’approche psychanalytique ;

• Sensibilisation à l’approche cognitivo-comportementale ;

• Sensibilisation à l’hypnose Ericksonienne ;

• Connaitre et s’approprier Les concepts de base en systémique : l’homéostasie, la non-sommativité, l’équifinalité, la rétroaction ;

• Les travaux sur la communication, l’école de Palo Alto ;

• La première cybernétique, la cybernétique de deuxième ordre ;

• Se sensibiliser à l’approche systémique : étude des différentes techniques de base, intégration de la notion de fonction d’un symptôme dans un système humain, couple, famille, organisation ;

• Apprendre à faire des hypothèses, les vérifier.

- A l’issue de la première année le stagiaire est capable d’avoir une lecture systémique d’une situation donnée.

MÉTHODE :

Cours magistraux, lectures d’ouvrages fondamentaux précités, exercices pratiques.

ÉVALUATION DES ACQUIS :

Attestation d’assiduité, fiches de lectures, exercices menés par le stagiaire en formation.

ÉVALUATION DE LA FORMATION PAR LE STAGIAIRE :

Une grille d’évaluation de l’activité de formation sera remplie par le stagiaire en formation.  

2ème étape - 2ème et 3ème année – 280 heures soit 40 jours de formation.

OBJECTIFS :

- Acquisition d’outils d’interventions, former le stagiaire à l’intervention systémique et à la thérapie familiale.

DÉROULEMENT :

  • Développement et approfondissement des concepts systémiques ;
  • La prise en compte systémique des pathologies mentales et psychiques ;
  • Appropriation et utilisation d’outils et de techniques d’intervention ;
  • Appropriation d’outils qui permettent au stagiaire en formation de faire émerger et potentialiser les ressources du couple ou de la famille ;
  • Formation à l’intervention systémique et à la psychothérapie familiale ; 
  • Acquisition d’outils techniques d’interventions pour le questionnement circulaire ;
  • Utilisation et appropriation d’outils qui permettent de faire émerger la demande ;
  • Potentialiser les ressources des usagers ; 
  • Utiliser les techniques d’interventions paradoxales ;
  • Travaillant également avec des modèles systémiques intégrant l’intervenant dans le système d’intervention, chaque stagiaire est amené chaque fois qu’il le sera nécessaire à travailler à partir de sa famille d’origine, de ses représentations : nous travaillons à mettre en évidence, en analysant, le champ dans lequel le professionnel intervient, l’usager et son histoire, le praticien et son passé, l’institution et ses règles de fonctionnement ainsi que la façon dont s’agencent des différents paramètres ;
  • Travail d’observation sur support vidéo ;
  • La pédagogie est active, réflexive et participative. Alternant entre apport théoriques, exposés, mise en situation elle exige une implication du stagiaire en formation et un travail sur ses représentations et ses capacités d’évaluation ;
  • Expérimentation d’outils systémiques par immersion, à travers des jeux de rôles, ou le stagiaire peut s’exercer et expérimenter à « travailler » dans un groupe sécurisé ; • Les résonances : un travail sur la famille d’origine du stagiaire en formation est proposé en fonction de la situation étudiée ;
  • Études de cas : Rapports oraux, prises de notes, à partir d’enregistrements, la supervision peut-être réalisée en direct ;
  • Participation à des entretiens familiaux réalisés au sein de l’institut.

A l’issue de la troisième année le stagiaire est formé à l’intervention systémique au niveau des systèmes humains.

MÉTHODE :

La méthode utilisée est identique à celle de la première année, associant exposés théoriques, apprentissages techniques et exercices pratiques. L’accent est mis sur les couplages entre la subjectivité du stagiaire et les problématiques présentées. Le stagiaire apprend à développer sa créativité et à trouver son style personnel d’intervention, dans le respect des règles générales de la thérapie familiale systémique.

ÉVALUATION DES ACQUIS :

• Chaque stagiaire est évalué par les formateurs à la fin de chaque année selon les critères suivants :

- Feuilles de présences ;

- Attestation d’assiduité ;

- Fiches de lecture des ouvrages travaillés ;

- Nombres de situations exposées - minimum 3 par année ;

- Participation active au processus de formation ;

- Capacité du stagiaire en formation :

- à émettre des hypothèses de travail ;

- à élaborer et proposer des stratégies d’intervention ;

- à s’allier à chaque membre du système conjugal et/ou familial ;

- à prendre en compte ses limites.

ÉVALUATION DE LA FORMATION PAR LE STAGIAIRE :

Une grille d’évaluation de l’activité de formation sera remplie par le stagiaire en formation.

3ème étape - 4ème Année (cycle d’approfondissement et certification européenne) - 8 sessions de 2 jours soit 16 jours.

OBJECTIFS :

- Consolider les acquis et le perfectionnement des pratiques systémiques.

- Formation à la psychothérapie familiale.

DÉROULEMENT :

  • La quatrième année a pour objectif de permettre au stagiaire en formation de mener à bien un processus thérapeutique complet avec des couples et des familles.
  • Le stagiaire est en situation de mesurer sa propre implication dans les situations thérapeutiques.
  • Il est en mesure d’accompagner le changement.
  • L’évaluation des pratiques se fait au fur et à mesure de l’avancement de la formation.
  • A la fin de la quatrième année le stagiaire est formé à l’approche systémique et à la psychothérapie conjugale & familiale.

MÉTHODE :

Une grande partie des éléments théoriques étant intégrés, l’accent est mis sur la supervision clinique. Chaque stagiaire en formation sera amené à développer son propre style de travail. Suivi d’au moins deux cas de thérapies familiales avec compte rendu de ces cas cliniques écrits.

ÉVALUATION DES ACQUIS :

• Chaque stagiaire est évalué par les formateurs à la fin de l’année selon les critères suivants :

Feuilles de présences

- Attestation d’assiduité ;

Définition du sujet de mémoire du stagiaire assorti de l’accompagnement d’un tuteur ;

- Nombres de situations exposées - minimum 2 dans la dernière année ;

- Participation active au processus de formation ;

- Capacité du stagiaire en formation à émettre des hypothèses de travail et à accompagner un changement dans un couple ou une famille. Un mémoire de fin de cycle d’une vingtaine de pages retraçant un cas clinique ou un développement théorique sera demandé et présenté en groupe à la fin de la formation.

ÉVALUATION DE LA FORMATION PAR LE STAGIAIRE :

Une grille d’évaluation de l’activité de formation sera remplie par le stagiaire en formation.

Condition d'inscription

L'inscription fait suite à un entretien durant lequel sont évaluées la motivation et l'adéquation de la candidature avec la formation.

Prix
  • Formation complète : 8850€
  • Par année de formation : 2950€
  • Par session : 295€

Panier

Votre panier est vide.

Catalogues de Formations et Bulletin d'inscription (.pdf)

Le programme détaillé de nos formations est disponible à la demande.

Institut d’études de la famille - Contact : Véronique MONJARET - Responsable administrative

E.mail : ift@institut-famille.com

Vous trouverez ci-joint nos catalogues détaillés à télécharger : 

- Catalogue 2017 - Lille

- Catalogue 2017 - Toulouse

Si vous souhaitez vous inscrire à une formation ou à un séminaire, veuillez trouver ci-joint le bulletin d'inscription à télécharger : 

- Bulletin d'inscription - Toulouse

- Bulletin d'inscription - Lille

 

Quelques formateurs :