• IEF

Formation à l'hypnose ericksonienne

Mis à jour : mars 12


Cycle de formation sur 1 an : 120 heures réparties en 15 jours de formation en salle, soit 5 sessions mensuelles de 3 jours (105 heures), un minimum de 12 heures d’auto-formation en groupe de pairs entre chacune des 4 premières sessions et 3 heures environ de devoir sur table pour l’examen écrit. Les groupes de pairs autogérés permettent de pratiquer les modèles, outils et techniques présentés lors des sessions de formation dans un environnement privilégié. Une session de 3 heures ou 2 sessions de 90 minutes sont préconisées. L’examen écrit de fin de formation sous forme de devoir sur table avec documents est à réaliser seul à la maison et à renvoyer 6 semaines maximum après la fin de la formation.





Description


Public concerné

Toute personne engagée dans la relation d’aide individuelle ou collective souhaitant se servir de l’hypnose dans une démarche professionnelle d’accompagnement. Il n’est pas nécessaire d’avoir déjà suivi une sensibilisation à l’hypnose pour bénéficier de cette formation. L’apprentissage de l’hypnose facilite la relation à l’autre et la prise en charge d’autrui. Que ce soit auprès des individus, des couples ou des familles, l’hypnose a déjà fait ses preuves et trouvé sa place en tant que thérapeutique.


Conditions d'inscription


Comment s’inscrire et programme détaillé

Lille : Bulletin d'inscription et programme

Toulouse : Bulletin d'inscription et programme


Coût pédagogique

  • 15 jours - 120 heures de formation - 2 500€

Formatrice

Jane Turner


La formation en détails



Objectifs


  • Acquérir des connaissances et des outils pratiques permettant de se servir du dispositif hypnotique ;

  • Expérimenter et pratiquer des modèles de base de l’approche permettant de réaliser un travail individualisé, sur mesure ;

  • Apprendre à reconnaître, évaluer et accompagner le développement de la transe au cours du travail avec le sujet hypnotique ;

  • Savoir utiliser les apports théoriques et techniques dans la relation d’aide ;

  • Utiliser l’approche ericksonienne de manière créative ;

  • Appréhender et apprécier les interventions ericksoniennes avec ou sans la transe.


Méthode


L’enseignement théorique et pratique (105 heures) :


Cette formation éminemment expérientielle, basée sur la pédagogie de l’adulte accorde une place importante à la pratique entre participants. Tour à tour, opérateur, sujet et observateur, les participants bénéficient d’apprentissages diversifiés. Le déroulé des séances pour chaque thème traité est typiquement la présentation du thème, une démonstration devant le groupe ou un travail de découverte en grand groupe, un exercice réalisé à trois, un feed-back en grand groupe, un échange concernant les applications pratiques du travail réalisé.


Les groupes de pairs (12 heures minimum) :


Les groupes de paires autogérés permettent de pratiquer les modèles, outils et techniques présentés lors des sessions de formation dans un environnement privilégié. Une session de 3 heures ou 2 sessions de 90 minutes sont préconisées. Un « Homework » structuré est proposé aux participants à chaque session pour faciliter le travail personnel de chacun et organiser les travaux des groupes de pairs.


L’examen écrit de fin de formation (3 heures) :


Sous forme de devoir sur table avec documents l’examen est à réaliser seul chez soi et à renvoyer 6 semaines maximum après la fin de la formation.


Contenu

Lors de chaque session de 3 jours, l’accent sera porté sur un thème différent. Parmi les thèmes traités :


1. Les fondamentaux de l’hypnose et de l’hypnose ericksonienne :


· une brève historique de l’hypnose et de son développement dans le monde ;

· de l’hypnose classique à l’hypnose moderne ;

· l’histoire de Milton Erickson ;

· les bases de l’hypnose ericksonienne – les principes qui fondent cette approche tant sur le plan philosophique que pratique :

  • l’inconscient d’après Erickson – ce vaste réservoir de ressources,

  • la relation entre l’hypnotiste et le sujet ;

  • le rapport hypnotique – comment rencontrer le sujet dans son modèle du monde,

  • l’acceptation du sujet, l’utilisation de ce qu’il apporte,

  • la focalisation d’ attention ;

  • la dissociation, l’essence même de l’état hypnotique ;

  • le traitement de la résistance,

  • la gestion des distractions,

  • l’orientation vers le changement et l’avenir,

  • la communication et la coopération conscient-inconscient.

· Les étapes d’un travail hypnotique :

  • l’entretien pré-hypnotique,

  • l’induction,

  • l’approfondissement,

  • le travail thérapeutique,

  • la suggestion post-hypnotique,

  • la sortie,

  • l’entretien post-hypnotique.

2. Le langage et la communication hypnotique :


· le langage d’influence et la communication hypnotique ;

· les types de suggestions ;

· les suggestions indirectes et liens thérapeutiques ;

· la logique de la transe ;

· des modèles linguistiques de communication indirecte ;

· l’intérêt, l’impact, la création et l’utilisation des suggestions indirectes et liens thérapeutiques dans tous les étapes d’un travail hypnotique.


3. L’interview hypnotique :


· la syntaxe et la grammaire relationnelles ;

· l’art et la science de questionner ;

· la visée et l’effet de la question ;

· les temps de la question ;

· la mise en relief et le traitement des distorsions de la pensée ;

· le modèle PRO – pour devenir un pro du questionnement ;

· les Aires de Conscience – qui parle, à qui, pourquoi et pour quoi (faire) faire ?


4. Les ressources :


· la définition des ressources ;

· la construction des ressources ;

· la mise au jour, l’actualisation, voire la réactualisation des ressources ;

· les ressources dans tous les sens et dans tous les temps ;

· la gestion des ressources optimales ;

· l’imaginaire et la visualisation – des atouts incontestables ;

· le feed-back comme ressource ;

· le transfert de ressources.


5. La métaphore :


· la définition de la métaphore ;

· les différences entre la métaphore et la comparaison ;

· la construction des métaphores ;

  • de surface,

  • profondes,

  • isomorphiques,

  • imbriquées,

  • la présentation de la métaphore au sujet ;

  • les métaphores universelles.



Évaluation

La validation de connaissances théoriques et pratiques de chaque participant se fait en contrôle continu par :


· la présence effective du participant ;

· la participation active au processus de formation

· les fiches de feed-back et grilles d’observation ;

· les feuilles d’auto- et hétéro-évaluation de l’acquisition et de la mise en pratique des outils enseignés ;

· L’examen écrit de fin de formation.

Une grille d’évaluation de la formation sera remplie par le participant.



Lieux et dates

Lille :

  • en cours de plannification


Toulouse :

  • en cours de plannification