• IEF

Travailler avec des familles en pédopsychiatrie: comment construire des situations de collaboration?

Mis à jour : juil. 17

Ce séminaire s’adresse à tous les professionnels travaillant auprès de familles ou d’enfants au sein d’institutions spécialisées dans la prise en charge en pédopsychiatrie. Des professionnels se trouvant de plus en plus démunis face au nombre de personnes croissant présentant des troubles psychiques et mentaux.





Description

Du point de vue de l’approche systémique, les troubles psychiatriques chez l’enfant et l’adolescent sont considérés comme des modalités adaptatives à leur contexte d’apparition, le plus souvent la famille du « patient désigné ». Sans nier l’existence des troubles, ni l’intérêt d’une prise en charge médicamenteuse et individuelle, le travail avec les familles dont l’un des membres est porteur d’un diagnostic psychiatrique se focalise sur les relations entre les différents membres de la famille. Il récuse des notions telles que celle de patient victime et de famille pathogène. La psychiatrie infanto-juvénile n’échappe pas à l’influence grandissante de l’approche en thérapie familiale systémique. L’émergence des cliniques systémiques spécialisées en thérapie familiale concrétise cette tendance. A ces influences se greffe le phénomène de la globalisation qui conduit à une certaine standardisation de la pratique. Ces grands courants contemporains s’accompagnent de progrès importants. Ils donnent accès à des interventions plus efficaces et plus rapides. En effet, on sait depuis longtemps déjà maintenant, à quel point le déroulement de ces entretiens est déterminant pour le processus thérapeutique, et combien il est nécessaire d’y coupler une approche de l’enfant avec celle de sa famille. De même, le premier entretien avec la famille va viser à une transformation de sa dynamique habituelle, avec ses stéréotypies et ses rôles définitivement distribués, au profit de la co-construction d’un nouveau récit, où chacun aura la possibilité d’enclencher une nouvelle interaction familiale. Pendant ce temps, l’enfant interagit avec les autres membres de sa famille, donnant accès au clinicien à une série d’informations sur la manière dont le fonctionnement individuel de l’enfant s’articule avec celui de sa famille. Il s’agit donc d’une observation participante du clinicien qui débouche sur des interventions pouvant, elles aussi, concerner différents niveaux de fonctionnement.



Conditions d'inscription


Comment s’inscrire et programme détaillé

Lille : Bulletin d'inscription et programme

Toulouse : Bulletin d'inscription et programme


Lieux et dates

Lille : du 2 au 4 novembre 2020

Toulouse : du 28 au 30 septembre 2020



Coût pédagogique

  • 3 jours de formation - 21 heures - 790€

Formateur

Laetitia Delbos


La formation en détails


Objectifs

L’objectif de ce séminaire est d’acquérir des connaissances sur :

· Des outils permettant de mieux appréhender le fonctionnement de systèmes humains (couple, famille, adolescent, enfant…) ;

· Expérimenter des pratiques d’interventions permettant de passer de l’individu « symptôme », à la relation, c’est à dire savoir prendre en compte le contexte dans lequel le symptôme est apparu et se développe ;

· Apprendre à élaborer des hypothèses, les vérifier, dégager des stratégies d’intervention ;

· Savoir utiliser les apports théoriques et techniques dans la relation d’aide ;

· Utiliser l’approche systémique dans les relations avec ses collègues ou en équipe, et dans le travail avec les partenaires ;

· Se former à l’intervention systémique ;

· Apprendre à mettre en œuvre le changement.

Acquérir des connaissances sur les maladies mentales, les comportements associés à ces troubles et les divers modes de défense. Savoir repérer les situations pathologiques. Assouplir les représentations des professionnels sur la normalité et la pathologie. Travailler sur la posture du professionnel face à des comportements étranges, et lui permettre de percevoir l’utilité de qualifier ce que le professionnel perçoit. Apprendre à travailler en relais avec le système institutionnel.


Enseignement théorique

Les cours théoriques sont dispensés à partir de cours magistraux et d’exposés.

Les différentes écoles sont étudiées à partir d’ouvrages et d’articles de références. Les ouvrages sont lus et travaillés individuellement entre les sessions par le stagiaire en formation, et présentés et discutés en groupe lors de la formation.


Enseignement technique

Des simulations d’entretiens avec un individu, un couple, une famille sont menées par le stagiaire en formation (éventuellement enregistrées en vidéo pour être retravaillées), un travail de groupe est mené pour élaborer des hypothèses et des stratégies pertinentes d’interventions à partir de la situation donnée.

Une grande partie de la formation technique se fait par immersion. Des exercices sont proposés en petits groupes puis discutés et travaillés avec l’ensemble des stagiaires en formation.


Contenu détaillé

1e journée : Accueil des participants.


9h30-12h30 :


* Impact et résonances des cas difficiles sur l’équipe soignante et/ou éducative.

* Les principaux troubles mentaux et psychiques et les grandes pathologies de l’adulte et de l’enfant.

* La frontière entre normal et pathologique.

* L’approche clinique et systémique du symptôme.


14h00-17h00 :


* Réfléchir aux modalités de prévention et d’accompagnement dans une approche globale du système institutionnel.

* Le symptôme vu comme l’exercice d’une prise de pouvoir dans la relation, d’après la voie stratégique.

* Les travaux sur la communication.


A partir de la 2e journée : Apports théoriques


9h00-12h00 :


* La théorie générale des systèmes.

* Les notions de base de l’approche systémique

13h30-16h30 :


* Les apports théoriques introduiront les différents concepts.

* Une réflexion importante sera menée sur les représentations des professionnels dans l’objectif de leur permettre d’envisager les situations sous un angle un peu différent.

* La méthode de travail sera participative et interactive.

* Des mises en situation, des analyses de cas, des jeux de rôles et des discussions de groupe permettront de relier la théorie à la pratique, et de s’exercer à observer et à se positionner avec des outils d’analyses nouveaux.


A partir de la 3e journée : Enseignement technique


9h00-12h00 :


* Expérimenter des pratiques d’interventions permettant de passer de l’individu « symptôme », à la relation, c’est à dire savoir prendre en compte le contexte dans lequel le symptôme est apparu et se développe ;

* Apprendre à élaborer des hypothèses, les vérifier, dégager des stratégies d’intervention ;


13h30-16h30 :

* Apprendre à mettre en œuvre le changement.


Évaluation

En fin de formation chaque participant remplira une fiche d'évaluation. Portant sur la satisfaction des professionnels, le degré́́ d’adéquation du séminaire avec leurs attentes, l’accessibilité́́ et l’intérêt des exposés théoriques, la disponibilité́́ des formateurs, les apports du séminaire pour la pratique professionnelle ultérieure, des propositions pour améliorer la formation.


Validation de la formation

Remise d’une attestation en fin de formation.