• web-gestion

Violence et passage à l'acte : quand ces jeunes "incasables" malmènent les institutions

Mis à jour : 19 mars 2019

Comment les professionnels peuvent-ils s'utiliser pour faire expérimenter à ces adolescents un autre mode relationnel ?







Description


Public concerné

Ce séminaire s'adresse à tous les professionnels confrontés à des adolescents dits «difficiles» : PJJ, Foyer, AEMO, secteur psychiatrique, qui souhaitent réfléchir sur la fonction d’un comportement violent en tant que symptôme et s’interroger sur les méthodes, les stratégies et les instruments du changement dans les institutions.


Lieux et dates

Lille : du 23 au 25 septembre 2019

Toulouse : du 16 au 18 septembre2019


Conditions d'inscription


Comment s’inscrire et programme détaillé

Lille : Bulletin d'inscription et programme

Toulouse : Bulletin d'inscription et programme


Coût pédagogique

  • 3 jours - 21 heures de formation - 790€

Objectifs

Les parcours de certains jeunes sont ponctués d'une succession de ruptures et ou de suivis judiciaires (placements, hospitalisations en psychiatrie, AEMO, projets de rupture...).

Ces jeunes semblent avoir épuisé et mis en échec toutes les réponses possibles, qu’elles soient éducatives ou psychiatriques.


Les diverses institutions se renvoient mutuellement ces jeunes « incasables ».

Lorsque nous nous intéressons de plus près à leur parcours, et notamment à leurs séjours dans les diverses structures, ces jeunes semblent avoir provoqué un état de crise auprès des différentes équipes de par leurs passages à l'acte multiples.


Lors de ce séminaire, nous verrons que les passages à l'acte de ces adolescents s'inscrivent dans un processus relationnel qu'ils répètent (famille, école foyer...).

Comment les professionnels peuvent-ils s'utiliser pour faire expérimenter à ces adolescents un autre mode relationnel ?


Chaque participant sera invité à réfléchir sur la fonction du comportement violent en tant que symptôme.


Une place prépondérante sera réservée aux méthodes, aux stratégies et aux instruments du changement dans les institutions.


La formation en détails


Objectifs de la formation

  • Impact et résonances des cas difficiles sur l’équipe soignante et/ou éducative.

  • Travailler sur la posture du professionnel face à ces jeunes.

  • Au travers de l'analyse de l'histoire familiale et du parcours de ces adolescents, appréhender le vécu traumatique et les répétitions.

  • Aider le professionnel à cerner la fonction des passages à l'acte au sein du système institutionnel.

  • Cerner les enjeux et les loyautés entre la famille et les institutions.

  • Permettre au professionnel d'évaluer sa place au sein de son institution.

Apports théoriques

  • La théorie générale des systèmes.

  • Adolescence et passage à l'acte.

  • Les loyautés et notamment les loyautés invisibles.

Méthode pédagogique

Les apports théoriques seront alternés par des présentations de situations issues de la pratique des stagiaires.


Ces présentations pourront être suivies par des jeux de rôles.


Évaluation

Une évaluation dynamique sera faite au cours de la formation. Elle devra permettre un ajustement entre les attentes et les apports.

Un questionnaire d’évaluation sera remis en fin de formation, afin que chacun donne ses impressions et ses critiques sur le déroulement, les contenus et l’animation elle-même.


413 vues