La relation d'aide aux adolescents en situation de décrochage scolaire : théorie et pratique

Cette formation de 3 jours s’adresse aux professionnels des champs sanitaire, médico-social et judiciaire qui souhaitent comprendre à quel point nous nous soumettons à notre insu à des règles implicites non révélées, que ce soit en institution ou dans le travail que nous effectuons auprès des familles.







Description


Public concerné - Prérequis

Cette formation s’adresse aux professionnels du champ médico-social qui souhaitent comprendre à quel point nous nous soumettons à notre insu à des règles implicites non révélées dans notre travail quotidien, que ce soit en institution ou dans le travail que nous effectuons auprès des familles ou bien même… dans notre famille d’origine…

Pas de prérequis


Article La relation d’aide aux adolescents

en situation de décrochage

scolaire : théorie et pratique - Eric Trappeniers et Lucie Versnaeyen



Lieux et dates

Lille : du 11 au 13 avril 2023

Toulouse : du 13 au 15 mars 2023


 

Conditions d'inscription


Comment s’inscrire et programme détaillé

Lille : Bulletin d'inscription et programme

Toulouse : Bulletin d'inscription et programme


Coût pédagogique

  • 3 jours - 21 heures de formation - 850€

 

La formation en détails


Objectifs de la formation


Une attention toute particulière sera portée à sensibiliser l’intervenant aux loyautés invisibles : comprendre à quel point l’humain, est soumis à des règles implicites non révélées, les loyautés invisibles, ces loyautés sont souvent aliénantes. Elles s’identifient au niveau de l'identité culturelle, sociale, aussi bien qu’au niveau psychique. Quels sont les soubassements qui président ces fixations psychiques ? Quelles en sont les conséquences pour l’adolescent ? Dans la majorité de ces situations, l’intervenant se trouve confronté à la production de symptômes dont le décrochage scolaire.

La loyauté à sa famille d’origine rime avec culpabilité, accéder à l’autonomie devient synonyme de trahison. Tout l’enjeu pour l’intervenant est de passer des loyautés aliénantes à des loyautés qui libèrent.


· Sensibiliser le professionnel à l’intervention systémique et à l’intervention systémique familiale ;

· Expérimenter les techniques de base en approche systémique ;

· Apprendre à définir un problème, émettre des hypothèses d'intervention et les mettre en œuvre en créant un cadre où l'intervenant peut accompagner le changement ;

· Sensibiliser l’intervenant aux nouvelles recompositions familiales et étudier les conséquences pour l’intervention ;

· Comment évaluer la pertinence de mobiliser il être très efficace d’introduire les parents ;

· Redonner au parents le pouvoir d’agir

· Sensibiliser le participant à mieux comprendre et gérer l’interface individu, famille, institution ;

· Apprendre à mobiliser les compétences de l’usager ;

· Acquérir des connaissances et des outils permettant de mieux appréhender le fonctionnement des systèmes humains (couple, famille, institution, organisation) ;

· Apprendre à élaborer des hypothèses, les vérifier, dégager des stratégies d’intervention ;

· Savoir utiliser les apports théoriques et techniques dans la relation d’aide ;

· Utiliser l’approche systémique dans les relations avec ses collègues, et dans le travail avec le réseau.


Apports techniques


· Les répétitions familiales ;

· La reformulation et la reformulation emphatique ;

· Les techniques d’interventions paradoxales ;

· La réalité et la construction du réel ;

· La subjectivité et l’inter-subjectivité ;

· La communication non verbale ;

· L’alliance, l’affiliation avec les membres de la famille ;

· La triangulation, et la détriangulation (la gestion équitable des conflits) ;

· Le questionnement circulaire ;

· Comment s’utiliser comme un professionnel qui fait circuler l’information ;

· Apprendre à faire des hypothèses systémiques ;

· Repérer les règles de fonctionnement implicites ;

· Les étapes du cycle de la vie familiale, de la naissance jusqu'à la mort quels enjeux ? ;

· Le recadrage ;

· La connotation positive ;

· Les résonances ;

· Utiliser ses émotions comme un outil d’intervention ;

· La co-intervention ;

· La spécificité du travail à domicile ;

Présentation d’outils

· Le génogramme ;

Le blason.


Méthode pédagogique


Les principales notions spécifiques au champ systémiques :

Durant chaque journée, le processus de formation se fait par immersion, il est systémique et expérientiel.

Le programme est à concevoir dans sa globalité, chaque notion étant une facette d’une façon de se positionner en tant que professionnel dans la relation d’aide.

Les apports théoriques sont une tentative de modéliser la réalité des situations complexes face auxquelles les professionnels sont confrontés.

Les mises en situations, jeux de rôles, études de cas sont des exercices concrets permettant d’illustrer la théorie.

Les situations expérientielles proposées aux participants représentent le cœur de la formation. Les outils techniques sont spécifiquement systémiques.

Chaque journée, un enregistrement d’un entretien enregistré sera projeté et travaillé avec les participants.

Le formateur tentera de sensibiliser les participants à l’apparition de problèmes comme symptômes et à la mise en rapport de cette manifestation avec le contexte, ses limites et ses ressources.

I. – FORMATION PROPREMENT DITE

Il pourra s’ajuster aux demandes spécifiques du groupe et l’avancée tiendra compte du rythme de chacun dans le groupe.

L’accompagnement de la famille et le travail de réseau sont envisagés de façon systémique.

• L’intervenant est partie prenante du système d’intervention.

• Exercices proposés pour comprendre en quoi un système obéit à des règles de fonctionnement singulier dont il faut tenir compte afin de pouvoir travailler avec.

• Les relations d’aide dans des contextes non explicitement thérapeutiques.

• Travail sur la demande, distinction entre la plainte, la commande et la demande.

• Le contexte d’intervention : apprendre à s’allier avec la famille.

• L’adéquation entre la mission du service, les demandes des personnes et les possibilités réelles d’intervention.

• L’homéostasie, les résonances.

• La communication non verbale.

• Les diverses formes de changement.

• Qu’est-ce qui crée le changement ?

• Le questionnement indirect et circulaire.

• Distinction entre coalition et alliance et travail concret sur la construction de l’alliance thérapeutique.

• Les spécificités de son travail. Théoriser sa pratique et reprendre les points suivants :

• Apprendre à s’utiliser pour ressentir ce qui se passe dans le système humain.

• Oser exprimer son vécu dans la relation avec chaque personne/méta communication.

• L’illustration imagée ou métaphorique de l’état du système relationnel de la famille.

• L’alliance au non-changement pour mieux accompagner le changement.

• Connoter positivement les personnes.

• La reformulation empathique.

• L’utilisation du paradoxe.

• L’utilisation de l’humour.

• Les tâches paradoxales

• Exercices concrets.

• Repérer les rites de fonctionnement et la rigidité ou souplesse du système familial.

• La notion de territoire.

• Le respect de l’intimité des personnes. Comment se présenter ?


Evaluation des connaissances et des compétences acquises


A la fin de la formation, un questionnaire de satisfaction qui évaluera les contenus et le formateur sera remis à chaque participant.

La dernière demi-journée de formation sera consacrée à potentialiser les notions étudiées pendant la formation.

• Sa capacité à mobiliser les ressources et les compétences des usagers.

• Sa capacité à faire tiers dans une situation.

• Sa capacité d’alliance à l’usager tout en respectant les bonnes pratiques de l’institution dans laquelle il exerce.

• Sa capacité à proposer des orientations pertinentes, à requalifier les problèmes.

• Sa capacité à faire des hypothèses et à les vérifier.

• Sa capacité à intégrer la théorie de façon pratique.

• Sa capacité à utiliser les techniques travaillées lors des sessions de formation.

Mis à jour le 03/06/2022